Résidence à l’Île Maurice

Maurice est connue comme l’étoile et la clé de l’océan Indien. Au fil des ans, ce petit pays de 1,3 million d’habitants est passé d’une économie monoculture à une économie diversifiée avec la présence de grandes multinationales dans les secteurs du tourisme, de la finance et des services.

Le PIB du pays est passé de 400 USD par an en 1968 à 10 000 USD, ce qui est l’un des revenus par habitant les plus élevés d’Afrique. Le climat économique à Maurice a permis à ce petit pays de figurer parmi les meilleurs pays du monde en ce qui concerne la facilité de faire des affaires.

Considérée aujourd’hui comme une plaque tournante régionale pour ce qui est d’une panoplie d’industries basées sur les services, Maurice exploite son emplacement stratégique pour devenir une plaque tournante régionale.

Considérée aujourd’hui comme l’un des pays les plus stables avec une atmosphère propice aux affaires, Maurice est devenue une destination de choix pour les investisseurs étrangers. Grâce à sa main-d’œuvre qualifiée, le pays a été en mesure d’offrir des opportunités d’affaires dans une panoplie d’industries comprenant l’éducation, les finances, la santé, le tourisme et l’hôtellerie, l’externalisation des processus métiers, les médias, la logistique et la recherche scientifique.

Nos services

World Fiduciary est fiers de vous présenter la possibilité de vivre, d’investir, de travailler et de prendre sa retraite à l’Ile Maurice.
Avec notre bureau auxiliaire dans ce pays, nous sommes en mesure de prendre en charge toutes les formalités relatives à votre expatriation à Maurice sous les régimes mentionnés ci-dessous.

Nous travaillons en étroite collaboration avec les consultants de l’organisme gouvernemental, le Conseil du développement économique, pour veiller à ce que votre demande soit traitée avec succès.

Les types de permis suivants sont disponibles sous le régime de travail et de vie:

Permis d’occupation / Permis de résidence

Permis d’occupation

Le permis de travail (OP) est subdivisé en trois catégories. Ce permis spécifique permet aux citoyens étrangers de travailler et de vivre à Maurice.  

Investisseur

Un citoyen étranger peut demander un permis d’investisseur aux conditions suivantes, conformément aux directives de l’EDB :

  1. Un transfert initial de 100 000 USD et l’activité commerciale devraient générer un chiffre d’affaires annuel d’au moins 2 millions de MUR pour la première année et un chiffre d’affaires cumulé d’au moins 10 millions de MUR pour les deux années suivantes.
  2. Un investisseur existant avec une valeur nette d’inventaire d’au moins 100 000 USD et un chiffre d’affaires cumulé de 12 millions MUR au cours des 3 années précédentes, avec un chiffre d’affaires d’au moins 2 millions MUR chaque année.
  3. Particulier ayant hérité d’une entreprise en cas de décès ou d’incapacité du précédent investisseur, à condition que la valeur nette d’inventaire de l’entreprise soit d’au moins 100 000 USD et que son chiffre d’affaires cumulé soit de 12 millions de MUR, avec un chiffre d’affaires d’au moins 2 millions de MUR un ans.
  4. Un investisseur qui envisage d’importer des machines et du matériel de haute technologie dans le cadre d’un investissement de 100 000 USD doit virer un minimum de 25 000 USD et le solde restant en machines et matériel de haute technologie.
  5. Un investisseur qui mènera des activités de recherche et développement (R & D) dans des secteurs très innovants peut demander un permis de travail pour innovateur. La composante dépenses de R & D devrait représenter au moins 20% du total des dépenses opérationnelles pendant la phase de recherche.   Les candidats éligibles à ce programme devront effectuer un investissement initial de 40 000 USD.

Professionnel

Un professionnel devrait gagner un salaire de base mensuel supérieur à 60 000 MUR. Pour les professionnels du secteur des TIC, le salaire de base mensuel devrait dépasser MUR   30 000.

Travailleur indépendant

Un travailleur indépendant devrait effectuer un virement initial de 35 000 USD ou son équivalent en devise étrangère librement convertible sur son compte bancaire local à Maurice. L’activité devrait générer un revenu annuel supérieur à 600 000 MUR pour les deux premières années et à 1 200 000 MUR à partir de la troisième année.

Permis de résidence

  • Retraité non-citoyen

Les ressortissants étrangers de plus de 50 ans peuvent également choisir de prendre leur retraite à Maurice en vertu d’un permis de résidence (RP).

Le non-citoyen à la retraite doit s’engager à transférer sur son compte bancaire local à Maurice un virement initial d’au moins 2 500 USD. Par la suite, le non-citoyen retraité doit virer au moins 2 500 USD par mois ou par versements échelonnés d’au moins 30 000 USD par an.

  • Personnes à charge d’un titulaire d’un OP ou d’un RP

L’époux (y compris le partenaire de fait du sexe opposé) et les enfants, y compris les enfants d’un autre mariage ou les enfants adoptés légalement, âgés de moins de 24 ans peuvent également demander un permis de séjour d’une durée ne dépassant pas celle du titulaire du PF ou du RP.

Permis de séjour permanent

Le permis de résidence permanente permet à un non-citoyen de travailler et de vivre à Maurice pendant une période de dix ans. Les catégories suivantes sont éligibles pour le permis de résidence permanente.

  • Un   investisseur   qui détient un permis de travail valide et dont le chiffre d’affaires total de son entreprise a dépassé 45 millions de roupies pour toute période consécutive de 3 ans.
  • Un   investisseur   qui investit au moins 500 000 USD dans une activité qualifiante selon la liste ci-dessous:

Industrie agro-alimentaire, audiovisuel, cinéma et communication, banque, construction, éducation, produits énergétiques respectueux de l’environnement et écologiques, services financiers, pêche et ressources marines, Freeport, technologie de l’information, infrastructure, assurance, loisirs, fabrication, développement de ports de plaisance , tourisme et entreposage, offres publiques initiales.

  • UN   travailleur indépendant   qui détient un permis de travail et dont le revenu annuel dépasse 3 millions de MUR pendant trois années consécutives.    
  • UN   professionnel   ayant un emploi valide ou un permis de travail et dont le salaire de base mensuel est supérieur à 150 000 MUR pour trois années consécutives précédant immédiatement la demande.
  • UN   retraité non-citoyen   qui détient un permis de séjour depuis trois ans et a transféré des dollars   40 000 par an sur son compte dans une banque locale au cours de chacune de ces trois années.

Veuillez vous reporter aux directives concernant la demande de permis de résidence permanente.   pour plus d’informations.

Acquisition d’une unité résidentielle

La loi sur les non-citoyens (restriction de la propriété) a été modifiée le 20 décembre 2016 afin de permettre aux étrangers d’acheter des appartements dans des lotissements en copropriété d’au moins deux étages (G + 2) avec l’accord préalable du Board of Investment. Le montant à payer pour l’acquisition d’un appartement ne doit pas être inférieur à 6 millions de Rs ni à son équivalent dans toute autre devise convertible librement.

Tout non-citoyen, avec ou sans permis d’occupation, permis de séjour, permis de séjour permanent, peut acquérir un appartement.

Ainsi, il n’y a pas de restriction pour les non-citoyens qui souhaitent acquérir:

  1. Une unité résidentielle développée sous IRS, RES et PDS
  2. Une unité résidentielle développée dans une ville intelligente
  3. Un appartement situé dans un bâtiment comprenant au moins deux étages au- dessus du sol.